FLASH INFOS
Ligue 1 de Côte d'Ivoire 2è journée: Fc San-Pédro-AFAD: 1-1 : Ligue 1 de Côte d'Ivoire 2è journée: Fc San-Pédro-AFAD: 1-1                     Match en retard 14ème journée de la Ligue1: Asec-Afad ce jeudi 29 mars au stade H;Boigny à 15h30 : 18ème journée Ligue 1. L'Afad et l'Africa dos-à-dos (2-2)                    
LES DERNIERES NEWS DU SPORT...
Avant la confrontation avec le LYS de Sassandra à Gagnoa
Maxime Gouaméné : « Nous sommes prêts sur les plans physique, mental et tactique »

À moins d’une semaine de votre entrée en lice en championnat face au promu du Lys de Sassandra, vous venez de conclure (mercredi 5 septembre 2018) un match nul (2-2) face à l’Olympic Sport d’Abobo (OSA). Quelles sont vos impressions après ce match ?

Ce match finalise en effet une préparation d’avant-saison entamée depuis plus d’un mois. C’est d’ailleurs une bonne préparation que nous avons entamée depuis Yamoussoukro et ce bon match que nous venons de réaliser face à OSA est la finalisation de ce que nous avons commencé depuis Yamoussoukro. Nous allons essayer de mettre tout cela en application le lundi prochain (10 septembre 2018) à Gagnoa. En tout cas, l’état d’esprit est là et les garçons sont bien entrés dans ce que nous recherchions. Même si nous n’avons pas gagné face à OSA, ce n’est pas bien grave. Il faut noter aussi que nous avons joué en infériorité numérique à un moment donné du match.

Notamment sur l’expulsion du latéral gauche Ibrahim Koné ?

Mais c’est à nous de mieux nous maîtriser. Nous n’aurons pas le droit de nous mettre ainsi en danger nous –mêmes en compétition, sur des actions banales. Mais nous retenons tout de même que nous avons fait un bon match contre OSA. Cela nous démontre qu’il y a encore du travail à faire. Mais nous retenons que c’est parti, c’est lancé pour le championnat. Même si c’est avec un effectif remanié à 90% et qui va encore nécessiter du travail. Il y a certes de la qualité, mais il va falloir faire très attention, il ne faudra surtout pas se prendre pour ce qu’on n’est pas. Il faudra tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif qui est une fois encore le maintien. Il faudra tout mettre en œuvre pour l’atteindre et pourquoi ne pas obtenir quelque chose de plus.

Y-a-t-il des secteurs de jeu pas encore au point à la veille de votre entrée en lice ?

Je pense qu’avec le recrutement que nous avons effectué, nous avons ce qu’il nous faut. Même si en termes de qualité et de maîtrise de jeu au milieu du terrain, il nous faut encore récupérer un joueur. Sinon, offensivement comme défensivement, il y a de la solidité. Heureusement que ce sont deux secteurs de jeu très importants. Mais au milieu du terrain, il faut être beaucoup plus sûr et efficaces. Aussi bien dans la récupération que dans l’alimentation en ballons et surtout pour la relation entre la défense et l’attaque. À mon avis, c’est à ce niveau que nous allons encore chercher. Mais nous avons un garçon comme Doukouré Kévin qui n’a pas encore repris. Il y a aussi d’autres qui n’ont pas joué aujourd’hui face à OSA. Il y a donc de quoi espérer.

Pensez-vous que l’effectif actuel pourra faire l’affaire face au Lys ?

Je pense qu’il n’y a pas d’inquiétude à se faire. Si c’est le cas, ce n’est pas la peine de faire le déplacement de Gagnoa. Je pense que nous sommes prêts. Aussi bien physiquement, mentalement que tactiquement. Après, s’il y a l’efficacité, on peut faire quatre ou cinq buts. On en fait que deux face à OSA, mais ce n’est pas bien grave. Sinon, nous sommes bien.    

On retient surtout que face à Lys, ce sera un saut dans l’inconnu. Vu que vous ne saviez certainement pas grand ’chose de ce promu ?

C’est pourquoi il faudra s’en méfier. Si Lys accède en Ligue 1 de Côte d’Ivoire, c’est qu’elle a quelque chose, qu’il y a sûrement de la qualité. Il faudra faire très attention, être disciplinés, très bien organisés et puis essayer de contrer le cas échéant. Justement parce nous allons dans l’inconnu et quand vous allez dans l’inconnu, il ne faut pas se prendre pour ce qu’on n’est pas. Il va falloir observer et rester en bloc pour pouvoir contrer.

On sait que les premiers matchs conditionnent souvent la suite. Alors que là, vous commencez avec deux sorties périlleuses à Gagnoa et à San-Pédro. Est-ce l’entame que vous avez rêvée ?

Non ! Mais je pense à même temps que c’est une bonne chose. Puisque ça va nous obliger à rester concentrés. Ne pas perdre à l’extérieur, c’est toujours bien. Donc deux sorties, c’est aussi une bonne chose. Même si j’aime bien commencer face à l’Asec Mimosas ou l’Africa Sports d’Abidjan. Ce sont des matchs qui motivent, qui donnent envie de se surpasser et qui donnent pour ainsi dire une âme à l’équipe. Il faudra être donc mentalement forts et solides lors de ces deux matchs difficiles à l’extérieur. C’est à partir de là que la saison pourrait être véritablement lancée.

Interview réalisée par Patrice BEKET

 

DERNIERES NEWS...
param name='movie' value='http://www.afrikatv.net/web/mini.swf' />